Actualités Pôle Télécom SFR

La CFDT vous informe.

Pour rester au courant des informations CFDT, il suffit d’adhérer à nos communications en nous écrivant au travers du lien suivant : contact
D’autre part, vous la liste de vos représentants #CFDT qui pourront vous informer, répondre à vos questions (et vous accompagner dans votre adhésion à la #CFDT).

Le Tribunal rend son jugement sur le référé documentaire du CSE Central de SFR

30 avril 2021

Nous tenions à vous faire partager en primeur l’excellente nouvelle que nous venons d’apprendre il y a quelques minutes à travers le jugement rendu par Le Tribunal de Paris suite à l’assignation judiciaire (« référé documentaire ») portée par le CSE Central de SFR afin de pallier le défaut d’informations dans le cadre du revirement brutal des orientations stratégiques survenu en février 2021 (par rapport à octobre 2020).

Le Tribunal fait droit à toutes nos demandes et ordonne en conséquence à SFR de fournir tous les éléments d’informations nécessaires à la compréhension des nouvelles orientations stratégiques dont :

  • le Business Plan Télécom tenant compte des inflexions stratégiques et de leurs conséquences économiques et sociales,
  • le « format financier cible » à trois ans,
  • la lettre de mission et les travaux de la société ALIXIO ayant assisté la Direction dans le projet d’inflexions stratégiques et de transformation,
  • les coûts détaillés des restructurations envisagées,
  • les gains attendus et le calendrier de réalisation, ainsi que le retour sur investissement,
  • la projection 2021 des dividendes ainsi que de l’usage du produit de la cession de la participation dans la société Hivory [ndlr : 2,6 milliards d’euros pour Altice France]
  • etc.
  • mais aussi de compléter les nombreux manques qui ont été relevés dans la Base de Données Economiques et Sociales, pivot légal des consultations obligatoires du CSE.

… sans oublier les mesures complémentaires suivantes :

  • la prorogation de la consultation sur les nouvelles orientations stratégiques au 11 juin 2021
  • l’astreinte financière par jour de retard dans la fourniture de ces informations, au-delà du délai accordé par le tribunal (3 jours pour les pièces, 1 mois pour la BDES)

C’est donc indéniablement une victoire pour les représentants du personnel et les organisations syndicales, au premier rang desquelles la CFDT qui a fortement contribué à initier et construire cette procédure. Nous verrons dans les jours qui viennent ce que la direction de SFR compte faire suite à cette décision.

La prochaine étape est l’audience de plaidoierie du 22 juin qui traitera du fonds de l’affaire elle-même, c’est-à-dire la fraude aux orientations stratégiques et la violation des accords New Deal et GPEC. Cette fois, les organisations syndicales, dont bien entendu de nouveau la CFDT, entreront dans la danse aux côtés du CSE Central pour faire reconnaître la tromperie.

En cette veille de 1er mai, synonyme de Fête du Travail, ne boudons pas le symbole soyons fiers de nos combats et de nos valeurs !


Webconf du 23 avril

Vous trouverez sur cette page des extraits de notre réunion d’information du 23 avril.
Attention : seuls peuvent y accéder les salariés disposant d’un compte bureautique au sein de l’UES SFR.

Retrouvez également ici les FAQ liées au projet.


Webconf du 31 mars

Vous trouverez sur cette page des extraits de notre réunion d’information du 31 mars.
Attention : seuls peuvent y accéder les salariés disposant d’un compte bureautique au sein de l’UES SFR.

Retrouvez également ici les FAQ liées au projet.


Laurent BERGER, le grand Jury RTL

21 mars 2021

Laurent BERGER évoque la situation chez SFR

Morceau choisi

CE BRUSQUE CHANGEMENT DE STRATEGIE QUI JUSTIFIE
LE PLAN SOCIAL

12 mars 2021

Dans cet article de La Tribune, le point de vue syndical est largement repris (la CFDT est citée en page 3) et notamment sous l’aspect de la tromperie à l’oeuvre sur les orientations stratégiques.


LA CFDT ASSUME

11 mars 2021

Notre directeur général ayant choisi de s’adresser à tous les salariés pour tenter de jeter l’opprobre sur vos représentants et sur leurs organisations syndicales d’appurtenance, nous vous faisons suivre ci-dessous la réponse de ces dernières à « l’ultimatum » du 10 mars.

La CFDT et les autres organisations syndicales sont solidaires pour ne pas laisser bafouer vos droits légitimes, quel que soit votre choix d’avenir professionnel : partir dans de bonnes conditions sur la base d’un strict volontariat individuel / évoluer au sein de l’entreprise pour aller vers un nouveau métier grâce à des formations de haut niveau / continuer à faire de SFR une entreprise extrêmement profitable, grâce à votre engagement, votre expertise et votre expérience reconnue. Tout cela dans le contexte d’une entreprise que certains veulent démanteler, sur la base inacceptable de postures dogmatiques et d’informations faussées.


LA CFDT MANIFESTE POUR LA VERITE

11 mars 2021

La CFDT partage la stupeur et la consternation que vous exprimez face à ce projet mortifère pour l’emploi et pour l’entreprise (fonctionnement, image …).
Au lieu d’écouter la proposition faite par la CFDT « 1 départ strictement volontaire = 1 embauche », la direction de SFR a jugé que « (son) projet n’était en aucun cas de garantir l’emploi chez SFR mais de supprimer 1.700 postes pour arriver 8.000 salaréis sur SFR + SFR Distribution ».
Voici en réponse le Manifeste signé ce jour par la CFDT, la CFTC et l’UNSA.


1700 suppression de postes à SFR, dans les médias audiovisuels

Mayotte Première – Journal de 12h – 12 mars 2021
Interview de Xavier COURTILLAT

France 2 – Journal de 20h – 3 mars 2021

France Inter – Journal de 19h – 3 mars 2021